Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 23 septembre 2010

La fete de la mi-automne : la fete des enfants

De nos jours, la Fête de la mi-automne est devenue essentiellement la fête des enfants, mais les adultes participent aussi aux festivités. Les familles riches dépensent énormément ce jour-là. Les maisons sont ouvertes, on peut y entrer librement. On festoie et on boit.

Les enfants masqués portant des lanternes et des jouets font le tour du Mam co trung thu (table des victuailles), placé au milieu de la cours de la maison.
Ils chantent et font une parade de lanternes multicolores et magiques, illuminées par des bougies, fabriquées avec des tiges de bambous et des papiers transparents colorés. Les lanternes représentent souvent des étoiles, des poissons, des papillons, des dragons… Il existe plusieurs légendes sur l’origine de ces retraites aux lanternes. L’une d’elles raconte que sous le règne de Nhan Tan, une carpe se changea en esprit malfaisant. Les nuits de lune, il apparaissait sous la forme d’une jeune fille qui nuisait aux humains. Lord Bao Cang donna l’ordre de fabriquer des lanternes en forme de poisson carpe et de les promener dans les rues afin d’effrayer cet esprit et de l’empêcher de nuire aux humains.
La procession aux lanternes se déroule au son des tambours et des cymbales. Dans certains quartiers est organisée la dance du dragon et de la licorne.

Les enfants recoivent des petits cadeaux, souvent des petits jouets en plastique : canons a eau, deguisements de princesse pour les filles, avions en plastique et lanternes qui s'allument et qui jouent de la musique. C'est ce qu'a rapporte Nhung pour Celeste : une lanterne en plastique en forme de tigre qui s'allume et se met a jouer .... la lambada ! Le kitsch a la viet... du coup, j'ai mis la lambada, la VRAIE, celle qui a fait grimperla temperature dans toutes les boites de nuit de la planete au milieu des annees 80, pour le faire ecouter a Nhung. Drole de tete ... j'espere qu'elle n'etait pas persuadee que cet air qu'elle entend depuis son enfance faisait partie du folklore vietnamien ou ce serait un mythe qui s'effondre ...

21:41 Publié dans Fetes et traditions | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.