Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 18 mai 2010

Dans l'oeil du cyclone

Les evenements semblent se precipiter a Bangkok, aussi nous voulions reiterer notre proposition a tous nos amis bangkokois pris en otage par les chemises rouges et le gouvernement d'Abhisit : Hanoi vous offre l'asile politique dans le jardin de notre maison !

Pour avoir deja vecu la-bas un coup d'Etat, plusieurs "etats d'urgence", ou encore des manifestations musclees, je sais que les medias ne sont pas le reflet fidele de la realite, qu'ils ne montrent bien evidemment que des images a sensation en omettant de preciser qu'elles ne concernent qu'une petite partie de Bangkok, mais que le reste de la cite est calme et sans probleme. Ceci dit, cette fois-ci, la situation s'est vraiment envenimee et comme vous pouvez le constater sur cette carte de la BBC, tout le coeur de Bangkok est assiege (cliquez sur la carte pour l'agrandir) :

carte bkk.jpg

Pour reminder : notre ancien appart etait situe a 50m de l'ambassade americaine, et Lumpini etait notre QG du WE ... bref, en plein dans l'oeil du cyclone ...

Pour ceux qui auraient rate les derniers episodes dans la presse : apres 5 jours d'affrontement dans le coeur de Bangkok, on denombre au moins 37 morts et une centaine de blesses; le general des Chemises Rouges qui avait ete touche a la tete vient de deceder de ses blessures; les femmes et les enfants ont ete evacues du camp des Rouges, et les soldats font feu sur tous ceux qui s'approcheraient trop pres de leurs positions. Le dialogue aurait repris hier soir entre les deux camps quand un porte-parole des Rouges a propose au gouvenement un cessez-le-feu ...

Certains de nos copains sur place ont choisi de s'exiler a la plage et pour ceux qui restent : deplacement minimum uniquement pour se ravitailler au supermarche du coin (ou les rayons commencent desesperemment a se vider...). La plupart de nos amis habitent sur Sukhumvit qui semble epargne par ces affrontements

Les rumeurs les plus folles commencent a circuler dans ce contexte d'incertitude : comme le roi n'a plus fait d'apparition publique depuis longtemps, certains disent qu'il serait peut-etre deja mort mais qu'on cacherait cette mort pour ne pas envenimer la situation. Notre copain thai Chayavat racontait egalement que la mort de Thaksin commence a alimenter les rumeurs !

Contents de ne pas se retrouver au milieu de cette pagaille, en pensee avec tous nos copains qui sont la-bas ...

Commentaires

Merci pour la carte ! La presse française a été incapable d'en fournir une correcte et lisible ! Il est vrai que tout cela est bien loin du VIIème arrondissement de Paris, vrai centre du monde ... En tout cas, nous sommes plutôt heureux que vous ayez échappé à tout ça ! Encore que j'aurais pu en profiter pour aller vous voir et faire des photos ; photo-reporter enfin !!

Écrit par : Dad | mardi, 18 mai 2010

Egalement bien content de vous savoir loin de tout ca!
Les caribous!

Écrit par : noelle | mardi, 18 mai 2010

Un commentaire qui n'a strictement rien à voir avec le post ci-dessus ! Anne m'a dit lors de notre dernière session Skype que le gouvernement vietnamien venait de recevoir une délégation de Kalmikie ... J'ai été assez vexé de découvrir qu'à mon âge qui avance et après avoir couru le monde je découvrais un pays jusque là inconnu de moi ! Vérification faite, voici l'explication : le "y" ne se prononce pratiquement jamais "i" sauf en français ; en effet en grec et en cyrillique ainsi qu'en allemand (bref presque toujours) le "y" se prononce "ou" ou à la rigueur "u". Exemples choisis : le lycée ("i") en allemand se nomme gymnasium soit "gumnasiom" en phonétique ; le "y" en russe se prononce "ou" etc. Et donc si ma chère fille m'avait parlé de la Kalmoukie, j'aurais illico fait le lien avec les kalmouks, un des nombreux peuples de feue l'URSS (souvenirs de langues O') Ah bon ! moi y'en a comprendre !!! Ouf, pas encore gâteux le Dad ....

Écrit par : Dad | mercredi, 19 mai 2010

Les commentaires sont fermés.